Nos bières

BièreA la pression/On tap

  • Blonde
  • Licorne Black
  • Triple Karmeliet
  • Kasteel Red
  • Bec tournant : mise à l’honneur de la brasserie irlandaise White Hag.
  • Cidre/hard cider : la Mordue.
  • Hypocras rouge.

 Bières de spécialité et bières artisanales (Craftbeers) en bouteilles

Ambrées/rousses

  • Ambrée du Donjon (Ambrée – Française – Nièvre)
  • Taverne (Ambrée triple – Nièvre)
  • Bonnets rouges (Rousse fruitée – Française – Morbihan – occasionnelle)
  • Tournemine (Ambrée – Française – Berry)
  • Rochefort 8 (Belge – trappiste)
  • Barbe rouge/Barba Rufa (Belge)
  • Gulden Draak (Belge)
  • Bush ambrée (Belge)
  • Corsendonk (Belge)
  • Hobgobelin (Anglaise)
  • Aventinus (Allemande)
  • Samichlaus (Autrichienne)
  • Griffon (Québécoise)

Blanches

  • Baronne (Française – Nièvre)
  • Blanche hermine (Française – Morbihan – occasionnelle)
  • Lime/Basilic (Française – Gironde)
  • Blanche de Namur (Belge)
  • Cheval blanc (ex- Blanche de Québec – Québécoise)
  • Blue Moon (Etats-Unis)
  • Schlenkerla Märzen (Allemande)
  • Barbe bleue (Belge)

Blondes

  • Grape me (Blonde – Française – Paris – quantité limitée)
  • Cerberus (Blonde triple – Française – Paris – quantité limitée)
  • Salamandra (Blonde saison – Française – Paris – quantité limitée)
  • Briarde (Française – IdF)
  • Bête (Pilsner – Française – Pas de Calais)
  • Angelus (Française – Nord)
  • Folle des bois (Blonde fruitée non sucrée – Eure)
  • Lancelot (Française – Morbihan – occasionnelle)
  • Duchesse Anne (Blonde triple – Française – Morbihan – occasionnelle)
  • Puy d’Enfer (Blonde triple – Française – Vendée)
  • Boucanier (Belge)
  • Brigand (Belge)
  • Cuvée des Trolls (Belge)
  • Yuzu Rafa (Blonde lager – Norvège)
  • Orval (Blonde trappiste – Belge)
  • MaredsousTriple 10 (Blonde Triple – Belge)
  • Piraat (Blonde triple – Belge)
  • Bière du corbeau (Blonde triple – Belge)
  • Delirium Tremens (Blonde triple – Belge)
  • Corne du bois des pendus (Blonde triple forte – Belge)
  • Living Dead (Blonde triple – Italienne – quantité limitée)
  • Gulden 9000 (Blonde quadruple – Belge)
  • Damn Beer (Triple malte – Italienne – quantité limitée)

IPA

  • Oliphant (IPA – Française – Paris)
  • NS 431 (Double IPA – Française – IdF)
  • Hope Save the Queen (IPA – Française – IPA)
  • Barbe rouge (IPA – Française – Yonne)
  • Houblon et Dragons (Double IPA – Française – Nièvre)
  • Liquid Sex Robot (Double IPA – Norvège)
  • Notch 9 (Double IPA – Etats-Unis)
  • Sycamore (IPA – Etats-Unis)
  • Onesie (IPA – Etats-Unis)

Brunes

  • Lights go out III (Imperial Stout – Française – Paris – quantité limitée)
  • Ex tenebris (Imeprial Stout Vanille fermentée – Française – Paris – quantité limitée)
  • Chevalier noir (Stout – Française – Nièvre)
  • Inquiète (Stout – Française – Berry – quantité limitée)
  • Brune du donjon (Française – Nièvre)
  • Barbe bleue (Française – Vendée)
  • Telenn Du (Française – Morbihan – occasionnelle)
  • Delirium Nocturnum (Belge)
  • Barbe noir (Belge)
  • Bertinchamps (Belge)
  • Malheur 12 (Belge)
  • Queue de charrue (Vieille brune – Belge)
  • Barbar Bock (brune au miel – Belge)
  • Kasteel Donker (brune miellée et caramélisée – Belge)
  • Chimay bleue (brune trappiste – Belge)
  • Hercule (Stout – Belge)
  • Lion Stout (Sri Lanka)
  • Hitashino Espresso Stout (Japonaise)

Fumées

  • Schlenkerla Märzen (Rauchbier – Allemande)

Sour

  • Presse framboise (Française – IdF)
  • 3 moutures (Française – Berry)

Scotch ale

  • McDouglas (Belge)

Fruitées

  • Pécheresse Lindermans (Belge)
  • Cassis Lindermans (Belge)
  • Framboise Lindermans (Belge)
  • Faro Lindermans (Lambic aromatisée au sucre candy Belge)
  • Gueuze Lindermans (Belge)
  • Sycamore (Ananas/fraise – Etats-unis)


2 réflexions sur « Nos bières »

  1. He bien que de fières nouvelles en cette grise matinée ! Je viens d’apprendre l’existence de votre humble établissement qui, n’en doutez pas, verra prochainement passer sous son portique des membres de la fraternité ludique multijeux des Gardiens Célestes (mais… uniquement si vous repassez la « guiNness en première position et que vous ajoutez le second « N » manquant ;P).

    Bonne continuation à vous et merci d’exister !!! Longue vie à ceux qui jouent… et qui boivent aussi, ouai !

Laisser un commentaire