Le carnet des beer-trotters

Pour constituer une carte des bières originale, nous sommes amenés à découvrir de nombreuses, très nombreuses brasseries artisanales. Hélas, tout ne rentre pas dans nos frigos… A notre grand regret ! Comme nous trouvons dommage de ne pas vous faire part de nos dégustations, nous avons décidé de dédier des articles tantôt à nos nouveautés tantôt aux pépites qui parsèment nos pérégrinations zytologiques ! Et, si l’envie vous en prend, vous pouvez aussi nous envoyer vos découvertes, pour faire de cette page un lieu d’échanges entre gens de bonne compagnie, dans l’esprit des Caves !

La Cuvée noire

Crédits : M. Sabattier

Issue d’une collaboration entre la brasserie bordelaise Azimut et la Brasserie du Grand Paris, il s’agit d’une bière au cassis vieillie 6 mois en barrique de grand cru classé de Bordeaux (cépage Sémillon).

Voici le retour de nos beer-trotters Audrey et Stéphane :

« Une bière aux belles notes de cassis, et qui a pleinement pris les arômes du vin dans les cuves duquel elle a vieilli. On y retrouve l’astringence des tanins, et l’acidité des fruits rouges. Un beau mariage ! »

L’Incredible Pedal

Crédits : M. Sabattier

Ce singulier printemps 2020 nous encourage plus que jamais à partir de bon matin, à partir sur les chemins, à bicyclette ! Après avoir vécu l’enfer sur les chemins de terre, posez donc pied à terre au bord de la rivière pour goûter l’Incredible Pedal IPA, que la @denverbeerco a mise au point précisément pour une course cycliste. C’est une vraie IPA, avec un houblon bien présent. Très florale, pas trop amère, le goût de la marmelade mais sans le sucre, des notes d’écorce d’orange. Bref, un beau bouquet bien rafraichissant ! Dicunt nos fidèles Audrey et Stéphane !

La Tchokolaï Cognac – vue par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Une baltic porter vieillie en fût de cognac proposée par La Corrèzienne ! L’odeur du cacao maigre, et des notes en bouche qui rappellent un chocolat noir fondu délicatement parfumé au cognac. Provoquerait chez les connaisseurs une subite envie de churros ou de chocolat chaud au coin du feu !

L’Olympia – vue par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Avec ses arômes de sirop d’érable non sucré et ses notes de café-caramel, on se surprend à aller chercher la recette des pancakes ! Cette porter se marierait parfaitement avec un bon gâteau au chocolat.

La blueberry and lavender sour – vue par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Acidité restant légère, notes de lavande bien présentes. Le tout rappelle des arômes de poire pochée au vin, avec une touche de verveine.

La Red Rain – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

La Red Rain de chez Tanker Brewery est une sour aux arômes de sorbet cassis – citron vert, plutôt peu sucrée. Elle est terriblement rafraîchissante – et même plus, revigorante ! Audrey et Stéphane vous la recommandent !

L’An-thaï-dote : une petite envie d’ailleurs ? – par Mélanie et Christophe

Laissez-vous donc transporter avec la merveilleuse An-thaï-dote de la brasserie du Grand Paris ! Une hazy IPA à la critronnelle, dont la robe blonde et dense exhale des fragrances d’agrumes et d’herbes fraîches ! Bref un aller simple pour l’Asie !

Boris Goudenov ou La revanche des S…touts ! – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Un digestif autant qu’une bière ! Robe noire, notes de chocolat riches et puissantes… C’est une Imperial Stout, une vraie. Contrairement à la douce Flat White, on bascule ici clairement du côté obscur de la Force.

Le mot du patron : … bref elle résume bien l’opéra Boris Godounov de Modeste Moussorgski qui met en scène une lutte de pouvoir dans la Russie impérial !

La Flat White ou le côté clair de la Force – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. et Ch. Sabattier

Une Stout… blanche. Une robe claire, des notes douces et fruitées, le goût riche d’une Stout, sans l’amertume ni la violence de celle-ci. Un véritable rayon de soleil ! On s’imagine un petit-déjeuner pris sur une terrasse en été, en fin de matinée, sous un soleil chaleureux…

La Polarius – par Mélanie et Christophe

Crédits : M. Sabattier

Une lager de chez Belgo Sapiens Brewers au sympathique design ! Une mousse onctueuse et généreuse coiffant une blonde qui pétille finement. Son goût est plus prononcé que d’ordinaire pour une lager, ce qui est plutôt agréable !

Giant Guerilla – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier/M. Gueguen

Une Double-Dry-Hopped-Double-IPA… Voilà de quoi impressionner ! La robe est légèrement trouble, les arômes extrêmement fleuris, au nez comme en bouche. Mais son amertume reste légère, et apporte beaucoup de fraîcheur à l’ensemble.

Sour Me Blackberry — par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Une vraie Sour, qui saura ravir les initiés ! Avec son goût de citronnade sans sucre ajouté, elle appelle l’été. Le cassis est bien présent, mais le thé reste discret, laissant en fin de bouche une simple et brève note fleurie rappelant la bergamote.

London 1856 : Vous reprendrez bien un petit café bien serré ? – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Une bonne odeur de cassonade et d’amandes grillées, un goût puissant qui mêle cacao maigre et grains de café torréfiés… C’est une vraie Stout, de celles qui réveillent tout en douceur grâce à une note légèrement sucrée. Pas trop épaisse, elle accompagne très bien une fin de soirée.

La Big O

Crédits : M. Sabattier

Vue par Audrey et Stéphane

Une IPA peu amère, qui mêle l’amertume du houblon au goût acidulé du fruit. Au nez, on ne sent presque que l’orange sanguine. Mais en vrai, c’est au pamplemousse saupoudré de sucre de notre enfance que fait penser ce mélange d’agrumes et d’amertume ! Le tout est léger, et fort rafraichissant.

Vue par Sei

On est sur une IPA à l’orange sanguine (avec aussi soit-disant des « hints of raspberry and grapefruit »); la Blood Orange par Sugar Creek, qui finit de me convaincre que j’aime les IPA (ou certaines en tout cas). Au moment de la commander, j’avais peur qu’elle soit trop acide ou amère (agrume après tout, et pas des moindres !), mais que nenni. L’orange sanguine n’est qu’un arrière-goût agréable et subtil, un after taste sur la langue qui se révèle une fois la gorgée finie, avec juste ce qu’il faut d’amertume légère pour que ça passe nickel. (Mordre un pamplemousse serait par exemple bien plus astringent et désagréable que cette bière, qui goûte ET sent bon.) Elle a le même petit arrière gout agréable d’orange sanguine que si tu buvais de l’Orangina à l’orange sanguine (duh), mais sans le coté trop agressif des bulles et le sucre un peu écœurant du soda. Au contraire même; quand j’ai commencé à la boire, j’ai eu une envie de sel, de chips ! Alors hop, une poêlée de patates sautées aux herbes de provence plus tard, et ça se marie parfaitement gustativement parlant. Bref, une bière parfaite pour un apéro, quand on a envie d’une boisson rafraichissante et un peu originale sans aller jusqu’au Gin Tonic. ET PUIS CETTE CANNETTE TROP JOLIE SÉRIEUX !

Stratasaic : Un petit tour dans les sous-bois ? – par Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Une bière qui sent bon la fleur de houblon et qui, au goût, est bien plus fleurie qu’amère. On note aussi une touche herbacée, qui rappelle les sous-bois. En bref, une double IPA, oui, mais dry – et donc beaucoup plus légère qu’on ne s’y attend !

La Fionn : Ça décape ! – par Audrey et Stéphane

Crédits : Audrey et Stéphane

Au nez, ça semble sauvage – quoique saupoudré d’une touche fruitée. En bouche, il est clair qu’elle mérite son nom de Double IPA ! L’équilibre entre l’amertume, (très) présente, et les agrumes est excellent. Pour ceux qui aiment (vraiment) beaucoup les houblons.

La Purple Passion – par Audrey et Stéphane

crédits : M. Sabattier

Pas forcément purple, mais sacrément passion ! Au nez, on relève principalement la présence de fruits de la passion, accompagnée d’une note discrète de sel. L’impression est confirmée en bouche : on a l’impression de s’envoyer un fruit de la passion au bord de la mer ! L’acidité légère, caractéristique des Gose, est ici atténuée par le sel de mer, avant de céder sa place à une astringence fort agréable.

Le mot du patron : très agréable, parfaite pour l’été !

Vanilla & Chocolate Porterpar Audrey et Stéphane

Crédits : M. Sabattier

Le nez et la bouche sont raccords – c’est une association de vanille sucrée, très voluptueuse, avec un chocolat cru, sans gras. En bref, une glace vanille et chocolat noir ! Après quelques gorgées, les arômes se mélangent pour former une Porter légère, rafraîchissante, dépourvue de la lourdeur des stouts.

Le mot du patron : Vous êtes aimez le chocolat sans être un bec sucré ? Cette brune est faite pour vous : une véritable gourmandise à base vanille et fève de cacao !